• La trilogie des instants – une part d’infini
  • de Rachel B. Magnaval
  • Publié chez Hlab édition
  • 81 pages
Le résumé de l’éditeur :

Elle avait prévu la soirée parfaite, un Nouvel An à se perdre et à danser toute la nuit. Pourtant après une dispute avec sa mère, l’envie s’évapore, et elle renonce à cette nuit de folie. Et si le destin profitait de l’occasion pour venir frapper à sa porte ?

Mon avis :

J’ai très été surprise par ce livre. Au début, je ne voyais pas à qui il pouvait mener avec aussi peu de pages. Je trouvais qu’il mettait du temps à commencer. Mais j’ai vite compris que ce début été nécessaire. J’ai trouvé la rencontre des deux personnages assez simple, mais ça ne coupait en rien la magie du livre. La rencontre d’une personne pansexuelle et bisexuelle change énormément des livres que je peux lire généralement. J’ai pu découvrir une autre façon de voir les choses. Les 81 pages se passent en une soirée, une rencontre.  On n’a pas vraiment de fin, donc je suis restée sur ma faim. On ne peut que supposer la suite. Mais je pense que c’est le choix de l’auteur. Elle décide de raconter l’instant , le moment de cette rencontre.  Le livre se lit très facilement, il n’est pas l’a pour nous prendre la tête.

**** Ma note: 16/20****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s