• 28 jours avant J.-C.
  • Adriana Kritter
  • 300 pages
  • publié en auto-édition

Le résumé

Après une trahison… La renaissance? Prenez une jeune femme en plein doute, des parents figés dans leurs croyances, un fiancé pas très catholique et des enquêteurs sexy en diable, secouez ! Vous obtenez une comédie pétillante, menée à un train d’enfer ! Ce serait un péché de ne pas succomber à la tentation ! 28 jours avant J.-C. : un roman « feel-god » qui vous emmènera au septième ciel! Après avoir conquis des milliers de lecteurs et de lectrices avec K.-O., sa romance à suspense, Adriana Kritter nous enchante à nouveau avec les aventures cocasses et trépidantes de Marie qui, un mois avant son mariage, voit tout à coup son monde et ses convictions vaciller. Cette jeune femme attachante saura-t-elle faire entendre sa voix ? Réussira-t-elle à prendre son destin à bras-le-corps ? À travers cette histoire virevoltante, véritable concentré d’humour, de bonne humeur et d’optimisme, l’auteure nous invite également à une réflexion sur ses thèmes de prédilection : la place des femmes dans la société et la lutte contre les discriminations. 28 jours avant J.-C. : le compte à rebours a commencé… Ne traînez pas !

Mon avis

Avant de commencer , je veux juste dire  » Wouaw  » !

Dans ce roman, rien n’a été laissé au hasard du titre à la dernière phrase. J’ai adoré la façon dont l’auteur a réussi à jouer sur l’humour pour arriver à nous faire prendre conscience de certaines choses par exemple : la société patriarcale, le sexisme. Des sujets très importants, qui pourtant, ne sont pas toujours pris au sérieux ou passés sous silence.

À travers la vie du personnage principal qui est Marie, l’auteur nous fait passer des messages. Nous prenons conscience de beaucoup de choses en même temps que Marie. On ne fait pas le chemin seul, on le fait en compagnie de la protagoniste ; l’écriture à la première personne du singulier y aidant beaucoup. On la regarde aussi évoluer, murir.

J’ai aussi beaucoup aimé l’aspect religieux qui est nuancé. Il y a beaucoup d’originalité dans la façon dont la religion catholique est amenée dans le roman.

L’écriture de l’auteur est très addictive et fluide. L’aspect humoristique de l’histoire rend le tout plus agréable à lire. Les situations assez drôles dans lesquelles le personnage principal se retrouve nous donnent envie de rire. Je me suis surprise à rire plusieurs fois. Mais même là, il y a des messages cachés que l’on découvre par la suite. Tout est lié. C’est du génie.

Chaque personnage n’apparaît pas dans le roman par hasard, chaque personnage va apporter sa pierre à l’édifice et en l’occurrence , ici , faire évoluer Marie c’est un très bon tome 1 que je recommence. J’attends avec impatience le tome 2.

****ma note: 19/20****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s