• DE Miroir et D’amour
  • de STAIGNIER et Julie-Anna B
  • publié chez Gloriana Editions
  • dans la collection Impéria
  • 244 pages

Le résumé

Versailles, 15 mars 2010 La glace s’illumina d’une lueur jaune identique au reflet d’une chandelle. Emma inspira et posa la paume de la main sur le verre étamé. Sa vue se troubla. Un étrange picotement réchauffa l’extrémité de ses doigts et cette chaleur se diffusa dans son corps. Un vent léger souffla dans la pièce. Le miroir brilla de mille feux et l’éblouit. Elle ferma les yeux et se sentit happée par une force invisible. Puis, elle sombra dans l’inconscience… Versailles, le 15 mars 1680 Quel jour sommes-nous ? demanda Emma d’une voix angoissée. Le 15 mars. Oui, mais de quelle année ? Blanche lança un coup d’oeil inquiet vers son frère. 1680. 1680 ? Impossible ! Et pourtant… Les jambes d’Emma tremblèrent et elle serait tombée si Tristan ne l’avait soulevée dans ses bras. Plaît à Dieu qu’elle ne meure pas…, chuchota Blanche. Ce furent les derniers mots qu’Emma entendit avant de replonger dans l’inconscience.

Mon avis

En terminant cette lecture, j’ai eu un sentiment de vide. Je me suis énormément attachée au personnage d’Emma. Emma est une jeune femme du monde moderne et se retrouve dans la France du 17e siècle, le siècle du Roi Soleil. Elle va être sous la protection de Tristan et de sa jeune soeur.

J’ai particulièrement aimé la façon dont les auteurs ont fait évoluer la façon de parler de notre protagoniste, cette évolution ne se fait pas du jour au lendemain, mais évolue au fil des mois. Tout comme la romance qui se crée , tout se passe au bon moment, rien n’est précipité.

La plume des autrices est adaptée en fonction des époques. Les personnages tels que Jean de La Fontaine, Madame de Montespan ( et bien plus) … Tous ces personnages sont intégrés avec brio dans la trame.

La fin m’a plus que surprise, même si les auteurs ont semé des indices par-ci par-là , j’ai quand même été plus que surprise par la tournure des événements. J’ai eu des frissons à la fin du roman.

Je ne dirais pas non pour un petit Spin-Off, pour savoir comment va Blanche.

C’est lors du Salon du livre de Mons que j’ai découvert ce roman, la couverture m’avait tapée dans l’oeil. Et le résumé fait par une des auteures m’a convaincue de le lire. Merci à elle, sinon je serais passée à côté de cette petite merveille.

**** Ma note : 19/20****

3 réflexions sur “Chronique | De Miroir et D’amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s