Bonjour à tous ! Aujourd’hui, il s’agit d’une chronique un peu particulière, car je ne vais pas être la seule à donner mon avis. En effet, pour la lecture des deux petits contes, que je vais vous présenter en dessous, ma petite sœur de 9 ans va aussi donner son avis sur sa lecture. Je voulais partager ce moment avec elle lors des fêtes de fin d’année. Évidemment, son avis sera écrit de la façon dont elle me le donnera, avec ses propres mots.

Présentation du conte 1:

  • Myrmius
  • de Tatiana Di Rosa
  • édité chez Ex Aequo éditions
  • dans la collection Saute-mouton
  • Tranche d’âges: 6 – 9 années
  • 25 pages

Le résumé :

Myrmius. un lutin tout pareil aux autres, vit dans un village enneigé et travaille au sein d’une fabrique de jouets. Tout pareil ? Pas exactement. Il est bien plus petit et d’une générosité sans faille. Et cela, les affreux Pou et Crob passent leur temps à s’en moquer. Alors quand Myrmius trouve par hasard un « Bon pour deux voeux » à présenter au Père Noël, c’est une évidence pour lui : il veut devenir plus grand et plus dur ! Myrmius s’engage alors dans un périple qui pourrait bien tout changer.

Notre avis :

Mon avis : J’ai trouvé le conte très bien. On suit le petit lutin dans sa quête. La lecture est fluide et les phrases sont simples. Malgré tout, il y a certains mots qui étaient un peu trop compliqués pour ma petite sœur. J’ai donc dû les lui expliquer. Ça lui aura permis d’enrichir son vocabulaire. J’ai bien aimé la morale à la fin de l’histoire. Elle est bien expliquée et compréhensive. Le conte est assez court donc les enfants ne se lassent pas à force d’écouter. Moi-même, j’ai passé un bon moment lors de cette petite lecture. On ressent la magie de Noël, surtout grâce à la petite apparition du Père Noël. La trame est bien trouvée, je recommande ce conte pour les enfants de la tranche d’âge 6/8 ans, comme indiqué sur le livre. Le couverture attire l’attention, c’est une bonne chose pour capter l’attention d’un enfant.

L’avis de ma soeur : L’histoire était très bien. J’ai compris que Myrmius était le gentil de l’histoire. En aidant les animaux en difficulté, il s’est fait des amis. Et à la fin, il a eu ce qu’il voulait. Maintenant, les méchants ne peuvent plus l’embêter. J’ai presque tout compris sauf quelques mots. Mais, on me les a expliqués. J’ai hâte de pouvoir le relire. Ah, et de pouvoir le lire à mon petit frère.

Présentation du conte 2 :

  • Faire tomber la neige
  • de Mido
  • édité chez Ex Aequo
  • dans la collection saute mouton
  • 23 pages
  • Tranche d’âges: 8/11 ans

Le résumé :

Maé tombe sur une merveilleuse poupée dans une boule de verre, au fond de son grenier. Il était une fois une poupée toute sage dans sa boule de verre remisée dans un vieux grenier. Maé fit sa connaissance un jour de décembre et cette rencontre la bouleversa, elle qui se sentait trop grande pour s’émerveiller. Décidément, cette année, rien ne ressemblait aux Noëls d’avant. Pourtant Maé découvrira que la magie de Noël appartient à ceux qui savent aimer… et secouer les boules oubliées pour faire tomber la neige. Un joli conte de Noël qui donne envie d’aller chiner dans les greniers.
Prix Saint Nicolas du Conte de Noël 2019. Pour les 8/11 ans.

Notre avis :

Mon avis : Ce conte est à la portée des enfants. Le livre est inscrit dans la bonne catégorie d’âge. Les phrases sont simples et compréhensibles. Je n’ai pas eu de problème de vocabulaire. Le conte est assez touchant. La petite fille que l’on suit a le même âge que ma sœur donc j’ai trouvé que c’était parfait, ma sœur a pu s’identifier à cette petite fille. J’ai bien aimé l’idée de mettre en avant les secondes chances et le partage. L’auteur a survolé en douceur un sujet tabou dans notre société : les réfugiés. C’était bien expliqué et ça montre aux enfants que, même à leurs âges, ils peuvent aider. Je recommande chaudement ce conte qui montre que l’on peut toujours aider, même à notre échelle.

L’avis de ma sœur : J’ai beaucoup aimé l’histoire. Je suis contente, parce que l’histoire se termine bien. Tout le monde est content à la fin. Ça m’a donné envie de donner les jouets avec lesquels je ne joue plus. Comme ça, d’autres enfants pourront le faire et ils seront heureux. Moi, j’ai toujours de la chance, j’ai toujours des nouveaux jouets. En plus, la petite fille, elle a mon âge, c’est trop chouette.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s