Le résumé

Un matin, Artiom Khan se réveille inexplicablement dans un vaste no man’s land irradié. Il y trouve une communauté qui, malgré un dénuement extrême, s’est organisée sous la forme d’une collectivité utopique aux conceptions à l’opposé de celles du monde extérieur. Dans ce futur post-industriel à l’allure d’âge de pierre, Artiom fait la découverte d’une inquiétante plante censée lui permettre d’élucider les secrets de l’existence humaine. Mais quelles sont les véritables motivations de cet étrange végétal ?

Mon avis

Au début, j’ai été déboussolée, un peu perdue par l’univers de l’auteur. Mais une fois  » acclimatée », je me suis retrouvée à dévorer le roman. Je n’ai pas réussi à le lâcher. Je voulais absolument voir où allait me conduire ce roman.

Je suis sortie de ma zone de confort en lisant ce roman et je peux dire que je ne suis pas déçue, l’auteur m’a tenu en haleine jusqu’à la dernière ligne de son oeuvre.

En lisant, le résumé, je ne m’attendais absolument pas à ce que l’auteur pousse sa créativité aussi loin. Je suis encore estomaqué par la tournure qu’a pu prendre le livre ainsi que la fin, qui m’a évidemment aussi étonnée.

J’ai accroché au roman à partir du deuxième chapitre, car avant ce n’était que des descriptions de l’environnement post-apocalyptique qui entourait le personnage principal. Ça me semblait un peu long et inutile, mais quand j’y repense, cette description s’avère utile pour comprendre la fin du roman.

J’ai une grande admiration pour l’imagination de l’auteur et j’espère que cela restera toujours au stade de l’imagination ; lisez et vous comprendrez.

L’écriture de l’auteur est très fluide, il utilise les mots adoptés au bon moment. Certaines parties du roman étaient un peu plus complexes donc j’ai dû relire certains passages pour être certaine de bien tout comprendre, mais sinon je n’ai pas eu de difficulté à comprendre la trame, malgré sa complicité.

Je ne me suis pas forcément attachée au personnage principal, mais à un personnage secondaire, Andika. J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à lui, pourtant, je n’ai pas réussi à quitter le livre, une fois entrée pleinement dans l’histoire.

Je vous recommande ce roman si vous n’avez pas peur des descriptions un peu gores sur les bords et si vous n’avez pas peur d’entrer dans un univers qui pourrait être le nôtre dans un avenir proche…

**** Ma note : 18 /20****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s