• Neurys
  • de Arnaud Payet
  • auto-édité
  • 213 pages

Le résumé

EURYS : UN THRILLER D’ANTICIPATION.«Lorsque l’on possède un monopole sur le progrès scientifique, on ne peut que créer un monde à son image : élitiste, injuste et impitoyable. »Neurys. En à peine une dizaine d’années, cette entreprise aura changé la face du monde. Révolutionnaire, innovante, incroyable, sa technologie n’est pas épargnée par les éloges. Son produit phare, le Neurys XO, en est le parfait exemple. Convoité de toutes parts, il est cependant loin d’être le plus répandu. Réservé à une élite et très peu accessible, il s’attire les envies d’une population en quête de reconnaissance sociale, tout comme les foudres de ceux qui y voient une flagrante injustice.Pourtant habituée aux controverses, la firme se retrouve confrontée à une série d’assassinats sans précédent. Les possesseurs de Neurys XO, appelés Neuryciens, en sont les cibles. Au même moment, une inquiétante disparition vient saboter la réputation de l’entreprise. Peur, craintes et menaces animent alors le climat ambiant. Édouard Le Cap, un inspecteur aidé de sa partenaire Marie Sommet, se voit ainsi confier ces deux lourdes enquêtes aux obscurs points communs. Une plongée au cœur de cette multinationale aux multiples facettes et du monde qu’elle a façonné qui ne sera pas sans conséquence pour les deux policiers.

Mon avis

J’ai bien aimé le contexte dans lequel l’auteur nous plonge. Dès la première page, on entre dans le vif du sujet : un meurtre. On apprend très vite que ce n’est pas le seul meurtre, mais le 4e. L’auteur nous transmet par le biais des inspecteurs les théories sur ces séries de meurtres. De cette façon, nous aussi, en tant que lecteur, on commence à émettre des suppositions sur le mobile du meurtre, le tueur, grâce aux informations que l’on obtient au fil de la lecture. Je peux dire que j’étais très loin du compte. La solution n’est pas si simple que ça. J’ai beaucoup aimé être surprise sur la fin de ce thriller, jusqu’à la toute dernière page, on est surpris.

L’auteur utilise un vocabulaire parfois un peu plus soutenu, mais il n’y a pas eu de problème de compréhension. La résolution de l’enquête se déroule à une bonne allure; ni trop lentement ni trop rapidement.

J’ai par contre été déçue sur un point : le résumé nous promet une équipe de choc constitué de l’inspecteur Le Cap et Sommet, mais le duo est très vite dispersé pour se concentrer sur le personnage masculin : Le Cap. L’autre membre féminin du duo est mis de côté. J’ai trouvé ça un peu dommage.

Sinon, je n’ai rien à redire sur ce thriller. Il met bien en avant la question du transhumanisme en donnant la parole à tous les acteurs concernés : ceux qui sont pour, ceux qui sont contre, ceux qui sont mitigés… Le thème de la morale est aussi abordé dans le roman.

Je vous conseille ce thriller d’anticipation si vous êtes adepte des complots ou que vous vous intéressez au transhumanisme, vous ne serez pas déçu.

**** Ma note : 17/20****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s