• Ma Résilience: Mes combats contre la maladie
  • de Alice Gros
  • édité chez Librinova
  • 97 pages

Le résumé

« Bouleversant et sans tabou le témoignage d’Alice est, au-delà des douleurs et des souffrances, un formidable message de vie et d’espoir. » Christine Janin. Je m’appelle Alice, j’ai 31 ans. Ma résilience est mon témoignage sur le cancer que j’ai eu à l’adolescence (point de vue du malade) et sur le cancer de ma grand-mère (point de vue d’accompagnant). Je l’écris pour moi mais aussi pour tous ceux qui passent par-là et pour véhiculer le message que ces deux épreuves distinctes ne m’empêcheront jamais d’avancer ni d’être heureuse dans ma vie. J’ai choisi d’aborder différents thèmes sous forme de chapitre, de décrire mon ressenti, de décrire ce que j’ai appris à travers ces combats, et de décrire l’adulte que je suis devenue avec mes cicatrices d’enfant. Une image du concept de la résilience est un vase brisé mais recollé avec de l’or pour le rendre encore plus solide ; alors je vous présente ici la mienne en couverture.

Mon avis

Si généralement, je ne suis pas attirée par ce genre de roman, quand on m’a proposé de faire sa critique, en lisant le résumé, j’ai été touchée par les mots.

Je ne suis pas déçue d’avoir lu ce roman, j’ai été très touchée par l’autrice. À travers sa plume, j’ai pu ressentir ses émotions. J’en ai eu des frissons et quelques larmes ont coulé.

L’autrice à travers les petits chapitres nous relate son parcours. J’ai ressenti ce besoin d’écrire le vécu avec beaucoup de sincérité. L’autrice n’édulcore pas son cancer. Elle reste honnête avec ses difficultés vécues et les difficultés encore présentes maintenant.

J’ai trouvé touchant les passages où l’auteur remercie tout son entourage, elle montre aussi que son entourage ne s’est pas limité à seulement sa famille. Il y a d’autres personnes dernières comme le personnel soignant ou encore les associations pour enfants.

J’ai aussi trouvé la couverture très parlante une fois ma lecture terminée. Elle est en raccord avec ce qui est écrit, l’autrice l’écrit elle-même à la fin. La manière dont cela a été écrit, j’en ai eu des frissons, encore une fois.Ce petit roman est un bouleversement d’émotions.

**** MA NOTE : 17/20 ****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s