• Jalouse, moi ? Pourtant, j’ai une vie passionnante !
    • d’Alice Nevoso
  • publié en auto-édition
  • 264 pages
  • Lien d’achat : https://amzn.to/358xBPu

Le résumé

Clara a 38 ans, un bouledogue nommé Pharaon, et un travail de comptable dans une société qui vend des frigidaires. Elle aime les jeux de grattage, le dessin, les vêtements à paillettes et les hommes aux yeux clairs.
Aux yeux de ses parents, elle a raté sa vie puisque :
1/ Elle n’a jamais visité Prague ni Riga…
2/ Elle a rompu avec son petit copain et ne peut pas avoir d’enfants.
3/ Elle n’est pas propriétaire de son logement (avec un père agent immobilier, ça fait désordre !)

La sœur de Clara, elle, est une beauté volcanique qui foudroie tous les hommes et qui a tout réussi dans la vie : ses études, sa carrière et même son divorce.
Depuis son adolescence, Clara a un rêve : devenir dessinatrice de bande dessinée et entrer dans le cercle très fermé des artistes. Quand elle s’inscrit à un atelier de bande-dessinée, elle rencontre Bastien, un séduisant brun aux yeux clairs. Mais sa sœur, encore une fois, se dressera devant son chemin.
Clara parviendra-t-elle à assumer son côté artiste et glamour et osera-t-elle enfin être heureuse ?

Mon avis

J’ai assez bien aimé cette histoire.

Ce roman est avant tout un feel-good. En lisant le résumé, je pensais que j’allais découvrir une romance et une histoire de rivalité entre deux soeurs. Mais au final, je trouve que la romance n’est pas mise en avant, donc pour moi il s’agit ici d’un feel-good. On le ressent vraiment vers la fin du roman, où l’héroïne commence à prendre conscience de certaines choses. Elle se rend compte que les apparences peuvent être trompeuses. J’ai été un peu déçue que la romance ne soit pas plus exploitée. J’ai trouvé que les choses auraient pu être mises en place différemment.

On va suivre dans cette histoire le quotidien de Clara, qui veut devenir quelqu’un, qui ne veut plus être l’ombre de sa sœur. Tout cela est abordé avec un ton humoristique. Je me suis énervée quelquefois sur le personnage principal à cause de sa naïveté, et le fait de toujours tout comparé à sa sœur. Mais ce sont des choses que l’héroïne reconnait elle-même. C’est la preuve qu’il ne s’agit pas d’un roman cliché.

J’ai bien aimé la manière dont l’univers de la BD est intégré dans l’histoire.

À travers l’écriture du roman, on peut sentir l’écriture novice de l’auteur, toutefois, la volonté de l’auteur de nous faire rire, et de nous faire passer des messages; ça comble le tout. J’ai trouvé l’écriture fluide, et le vocabulaire bien choisi.

Malgré tout, j’ai trouvé que certains passages étaient en trop ou non utile à la compréhension de l’histoire. Mais ça ne m’a pas empêché de continuer ma lecture et de la terminer assez rapidement. Les chapitres ne sont jamais très longs, ce qui facilite la lecture.

J’ai particulièrement aimé la fin, où l’héroïne suit son propre chemin. On peut dire qu’il s’agit d’une fin un peu atypique du genre : qui vivra verra. Et J’ai adoré. C’est différent de ce que l’on peut lire dans une grande majorité de romans.

**** ma note : 16/20****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s