Le résumé

Alors que l’historienne Laura Zante, invitée par des ufologues américains, est confrontée à un document troublant concernant le crash d’un ovni à Roswell en 1947, une mission qui risque de lui faire perdre pied, son compagnon François Lapierre est reçu en grande pompe à Buenos Aires par l’Académie nationale d’histoire de la République argentine. Le célèbre historien français ignore que des révélations stupéfiantes concernant Laura Zante l’attendent, et qu’elles le conduiront à vivre un enfer.

Entre le désert du Nouveau-Mexique et la pampa argentine, entre les enjeux de la guerre froide et les tourments des desaparecidos d’une dictature sanglante, les démons du passé ne dorment jamais longtemps.

Après Le Complot des Philosophes (La Source S), et La Solution Thalassa, le troisième volet des aventures du couple d’historiens est peut-être le plus âpre pour les protagonistes, celui où la procédure critique montre ses limites et l’amour ses illusions.

Parce que, dans l’histoire de l’humanité, la mémoire qui pèse le plus lourd, au final, c’est celle de chacun d’entre nous.

Mon avis

Encore une fois, Philippe Raxhon m’aura emportée dans un tourbillon d’interrogations. Autant je me suis questionnée sur les informations qui nous sont données sur l’histoire, mais aussi sur le plan relationnel des personnages.

Ayant pu lire les deux tomes précédents de cette trilogie, j’ai pu retrouver avec grand plaisir mes deux historiens fictifs préférés à savoir : François Lapierre et Laura Zante. Ici, l’histoire de ce troisième volet se déroule 5 ans après les faits de La Source S. Il n’est pas nécessaire de l’avoir lu, mais cela aide à la compréhension de certains passages. Hormis cela, la lecture est à portée de tous.

Pour parler du fond, je dois dire que j’ai été impressionnée par pas mal de choses. L’ufologie a toujours été quelque chose qui me fascine de par son mystère. Mais j’avoue que les événements qui ont eu lieu à Roswell m’ont toujours perdue. L’auteur va donc nous relater les faits à l’aide de ses personnages. J’ai été absorbée par ce qui a été dit, et pour la première fois, j’ai pu comprendre les choses en profondeur. Les informations données n’ont pas été inventées sauf un petit détail, comme le souligne l’auteur dans la Postface. D’ailleurs, nous n’avons pas juste des informations, on nous les raconte. De cette manière, on ne voit pas le temps passer, et encore mieux, on veut en savoir plus.

La seconde partie de l’intrigue se passe en Argentine. Un pays que j’aime beaucoup de par son histoire. J’ai pu ici découvrir une facette que je connaissais déjà, l’ayant étudiée. Cependant, est ajoutée à cette partie de l’histoire une intrigue. Je ne compte pas aller plus loin pour vous laisser le plaisir de cette découverte. Je peux d’ores et déjà vous dire que vous allez être surpris.

Une fois de plus, l’auteur se sera surpassé pour nous faire découvrir sa passion pour certaines choses. C’est avec beaucoup de savoir et de maitrise que nous sont décrits les paysages, les saveurs et les émotions. J’ai pu voyager en compagnie des personnages à maintes reprises.

La plume est toujours aussi addictive et fluide. L’incompréhension n’a pas leur place dans ce roman. Si vous êtes amateurs d’histoires, de découvertes et d’actions, ne ratez pas les écrits de notre Dan Brown belge.

**** Ma note : 18/20****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s