Le résumé

Un marquis masqué, maître d’un château où le libertinage règne, fait la rencontre de ce qu’il a toujours fui : l’amour !

Lorsque Darius de Montravel, l’extravagant Marquis dont personne n’a jamais vu le visage, fait la connaissance d’Hélène lors d’une première initiation dans son donjon, il ne se doute pas que cette rencontre risque de mettre en péril tout ce qu’il a minutieusement bâti depuis son enfance misérable dans un orphelinat Audois. Adopté par de riches aristocrates dont il est le seul héritier, il a transformé son Château en un lieu de libertinage où les femmes sont prêtes à se damner pour qu’il réalise leurs fantasmes. Maître absolu de l’univers érotique puissant qu’il a créé de toutes pièces, adulé et respecté, il n’a pourtant jamais connu l’amour qu’il considère comme un danger inéluctable. Pour la première fois, une femme a le pouvoir d’enrayer cette belle mécanique, de bousculer son existence contrôlée, de faire voler en éclats son armure. Comment Darius parviendra-t-il à séduire Hélène malgré ce qu’il cache derrière son masque ? Réussira-t-il à lâcher prise et à combattre ses propres démons ?

Pour le savoir, poussez la grille du Château et plongez dans son atmosphère fantasmagorique.

Mon avis

J’ai apprécié cette histoire grâce à plusieurs aspects.

Premièrement, quand on fait la rencontre de notre fameux marquis, on n’apprend pas juste qui il est, mais il y a un voyage dans son for intérieur. On apprend réellement à connaitre les événements ou les gens qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Cela nous donne l’illusion que nous lisons son journal intime par moments. De plus, notre protagoniste n’est pas un personnage que l’on peut retrouver dans n’importe quelle romance comme un bad boy ou un riche homme d’affaires par exemple. Non. Ici nous retrouvons un marquis qui a un très lourd passé et qui a dû se forger une force pour survivre. On ressent sa beauté intérieure avant sa beauté extérieure. Tout n’est pas basé sur le physique et j’ai beaucoup aimé cet aspect-là. Il faut vraiment lire le roman pour bien comprendre de quoi je parle.

Deuxièmement, la plume de l’auteure arrive avec aisance à nous communiquer diverses émotions en un claquement de doigts. Nous pouvons passer de la douleur au sentiment d’injustice pour arriver à de l’excitation. En passant par toutes ces émotions, on a vraiment cette impression de vivre l’histoire en même temps que les personnages.

Il y avait quelques petites longueurs dans le roman, mais ces passages étaient importants pour la compréhension de cette histoire. Je ne peux donc pas compter cela comme un réel malus.

Au terme de cette chronique, je crois pouvoir dire que le roman ne laisse pas indemne. Au contraire, il nous fait réfléchir et nous amène à nous poser des questions. Nous ne sommes pas justes en présence d’un roman érotique, nous sommes aussi sur la voie d’une certaine initiation psychologique. Mais encore une fois, il faut lire cette histoire pour comprendre de quoi il en retourne.

**** ma note : 16/20****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s