Le résumé

Dans un futur proche, la population est passée du statut d’insouciance à celui d’inquiétude, pour enfin vivre dans la résignation : la planète est trop endommagée, le désastre climatique est en cours, la fin de notre civilisation approche. Et pourtant, hormis un fatalisme ambiant, cela affecte peu le quotidien de chacun. Autant profiter de ce qu’on l’a tant que cela dure.

Casey est un compositeur de musiques de films célèbre, confortablement installé dans sa villa sur les hauteurs de Hollywood. Ayant perdu ses parents, des climatologues faisant partie des derniers à s’être battus pour empêcher la catastrophe, il est comme les autres, profitant des bienfaits d’une existence certes agréable, mais qu’il sait condamnée. À sa propre surprise, il se retrouve contacté par un homme qui prétend connaître la date exacte de la fin du monde, et qui parle d’un programme lancé pour permettre à notre civilisation d’y survivre. Un monde virtuel dans lequel seront copiés les personnalités de tous les plus grands scientifiques et artistes vivants, et duquel ils pourront sortir des siècles plus tard, lorsque la planète sera à nouveau habitable. Pour résumer : lui mourra bien le jour de l’Eschaton, du jugement dernier, mais sa copie digitale lui survivra. N’ayant rien à perdre, il accepte.

Tout bascule lorsque peu après, il tombe amoureux d’Eve, une brillante journaliste. L’idée qu’une partie de lui puisse survivre sans elle devient insupportable. Le couple va alors s’élancer dans une enquête à travers les Etats-Unis, sur fond de fin du monde climatique, afin de localiser le site du programme et en convaincre les responsables d’intégrer Eve.

Mon avis

Encore une fois, je suis loin d’être déçue. J’ai été happée par l’histoire dès le commencement. Donc autant vous dire que l’intrigue était tellement bien ficelée, que j’ai eu des difficultés à m’en détacher. Je peux même vous dire que j’ai lu le roman d’une traite.

Le roman traite d’un sujet selon moi très intéressant, c’est peut-être pourquoi je l’ai lu aussi rapidement. J’ai aimé la manière dont l’auteur pouvait mettre son petit grain de sable dans toute cette histoire. Mais j’ai aussi apprécié la recherche qui a été faite, dans la manière dont c’est écrit, on peut sentir que l’auteur s’est impliqué réellement dans ce roman. Il n’a pas juste écrit une histoire, mais il s’est impliqué. Ce qui pour moi rajoute une certaine fluidité supplémentaire outre sa plume. L’intrigue en elle-même est assez actuelle, on peut le deviner assez facilement grâce au résumé. En plus de cela, on trouve des éléments imaginés qui donnent au roman un aspect dystopique. Le tout est très prenant comme j’ai pu le laisser sous-entendre un peu plus haut dans mon avis. J’avais déjà une sensibilité liée au sujet qui a été exacerbé grâce au roman.

Ensuite, les personnages sont intrigants au premier abord, mais très vite je me suis attachée à eux. Ce qui signifie pour moi que l’auteur a réussi à me captiver, à me transmettre les émotions de ses personnages.

Et enfin, je n’ai absolument pas été déçuz par la fin de ce roman. La touche toute en finesse m’a donné des frissons. On se retrouve à cet endroit après moult rebondissements, et c’était la seule fin qui pouvait être la plus appropriée au contexte.

Je félicite donc l’auteur pour le travail et l’imagination qui a été fournie pour l’écriture de ce roman. Je vous recommande chaudement ce roman qui, mine de rien, fait réfléchir.

Ma note : ⭐⭐⭐⭐⭐

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s