• Il était une fois Wanda
    • Alan Alfredo Geday
  • Publié en autoédition
  • 142 pages
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3yi20bu

Le résumé

Wanda regarde sa bague de fiançailles. Elle observe les éclats de diamant se réfléchir sur la fenêtre du train. Elle est magnifique. Après Boris, c’est ce qu’elle détient de plus précieux. Elle a tout fait pour la sauver des révoltes bolchéviques. Le jour où ils avaient pillé leur appartement de Saint-Pétersbourg, elle avait glissé la bague d’Igor dans son corsage. Au moins, elle était certaine que les émeutiers ne l’emporteraient pas sans elle. Elle réfléchit. Ce train est son destin. Elle a l’impression d’avoir déjà vécu ce moment, comme un rêve qu’elle réalise. Ce paysage qui défile, elle l’a déjà vu. Cette langue française des voyageurs, elle l’a déjà entendue, et elle la parle et la comprend depuis ses années à Lausanne. Ce réconfort qu’elle espère trouver en France, elle l’a déjà ressenti. Comme si tout avait été écrit. Serait-ce le début d’une vie nouvelle ?

Mon avis

Lorsque l’on commence le roman, on retrouve Wanda telle qu’elle nous est présentée dans le résumé. Nous découvrons donc un personnage ayant vécu des événements lourds à porter et un futur incertain en compagnie de son fils. Cette première partie permet de donner les bases concernant la vie de Wanda. On peut vite comprendre que son personnage est à la fois complexe et simple. Un effet paradoxal qui fait de l’effet. Cela dit, j’ai trouvé malgré tout que le début était un peu trop lent à mon goût. Certes, comme je viens de le dire, des bases sont posées, mais selon moi, il y avait trop de choses ou alors cela était peut-être dû au fait que l’auteur a écrit son roman sans aérer le texte par plusieurs paragraphes. Il y a parfois des pages entières sans que l’on ait la possibilité de respirer. J’avoue avoir été déstabilisée par ça et je pense que cela pourrait déplaire à d’autres lecteurs.

Cependant, cette surprise étant passée, j’ai continué ma lecture et je me suis laissé prendre au jeu de voyager à travers les mots. Je ne peux pas dire que je me suis attachée à la protagoniste – Wanda – parce que je n’ai pas trouvé d’élément me le permettant. Toutefois, j’ai trouvé intéressant de suivre ce personnage dans sa nouvelle vie. Je ne m’attendais pas à tous les événements qui se sont déroulés, ce fut donc un plaisir de les découvrir. Le suspense était donc de mise dans une certaine mesure.

Je n’ai pas toujours été en accord avec Wanda, je trouvais que c’était parfois un peu limite, mais je dois dire que la fin ou plutôt le prologue m’a rassurée. D’ailleurs, à la toute fin du roman se trouve un poème qui m’a donné des frissons lorsque je l’ai lu. Je n’ai pas pu résister à le relire quelques fois.

En somme, j’ai passé un bon moment dans ce roman malgré quelques points négatifs. Mais l’histoire mérite de faire son petit bonhomme de chemin auprès du lectorat.

ma note : ⭐ ⭐ ⭐

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s