• Balasaï (Kacy Matthews t. 1)
  • De Jupiter Phaeton
  • 532 pages
  • Publié en auto-édition
  • Lien d’achat : https://amzn.to/2RhrkLB

Le résumé

J’ai découvert que je faisais de la magie à seize ans, en me lançant à la poursuite du troll qui avait kidnappé mon meilleur ami. Ce qui était plutôt une mauvaise idée en y repensant. Enfin, je veux dire, dans le genre idées-suicidaires-de-première-catégorie, j’avais tiré le gros lot.

Depuis, soyons honnêtes, tout est parti en vrille. Je commence même à douter de faire vraiment de la magie, vu que je n’arrive à rien. En plus, il paraît que les femmes disposant d’un don ont tendance à mourir plus vite. Mais comme quelqu’un essaye de me tuer, je vais peut-être passer l’arme à gauche avant même d’avoir pigé cette histoire de contrôle de pouvoir.

Je cherche un point positif… ah oui, les pommes. Les pommes sont bonnes.

Mon avis

L’intrigue commence dès le début du roman. On est plongé dans un univers inconnu et on avance de surprise en surprise.

La plume de l’auteur est impressionnante. Lors des moments d’actions, j’avais des palpitations tellement je pouvais me représenter sans aucun souci ce qui se déroulait.

Les créatures qui peuplent le roman sont parfaitement bien décrites et suffisamment détaillées pour pouvoir nous les représenter. Je pouvais voir les actions se dérouler comme au cinéma.

La présence de la magie nous est présentée petit à petit, et j’ai adoré découvrir les choses en même temps que le personnage principal. Je me suis très vite attachée à Kacy, mais je dois dire que les autres personnages ne m’ont pas laissée indifférente non plus.

On a droit à beaucoup de points de vue tout au long du roman, et c’est génial, car on voit les événements arriver avec des approches différents.

Je tire mon chapeau à l’autrice qui m’a emmené dans un univers très bien ficelé et détaillé. La fin m’a laissé sans voix, je n’ai qu’une hâte, c’est de lire la suite. L’auteur a une très bonne maitrise du suspense. J’ai voulu retarder l’inévitable le plus longtemps possible, mais je n’ai pas résisté à terminer le roman.

Je ne peux que vous recommander ce roman qui vous laisse sans voix, comme je viens de le dire, mais qui vous fera faire du sport juste en lisant. Car oui, j’ai senti mes jambes vouloir courir à la place des personnages pas mal de fois. Et surtout, n’ayez pas peur de nombre de pages, car le roman se lit très très vite !

**** ma note : 18/20****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s