Le résumé

Depuis qu’elle le connaît, Poppy O’Shea est secrètement amoureuse du meilleur ami de son frère. Pour elle, Will Atkins représente tout ce qu’elle aime chez un homme. Il est sexy, mystérieux, plein de charme… mais totalement inaccessible. Aux yeux de ce séducteur invétéré, cette dernière n’a jamais été que la petite soeur intouchable de son pote, une limite à ne jamais franchir.

Résolue à l’oublier, Poppy papillonne, vit sa vie à Paris où elle s’épanouit dans le monde de la mode. Entre son travail et ses amis, elle réussit enfin à trouver un équilibre où – victoire ! – Will ne fait (presque) plus partie du paysage. Jusqu’au jour où, sur une plage des Bahamas, tout bascule.

Pour la première fois de sa vie, Will voit enfin Poppy sous un autre jour. Commence alors entre eux un jeu dangereux. Sulfureux, interdit. Un jeu risqué dont ils ne maîtrisent pas les règles et qui pourrait bien changer leur vie…

Mon avis

Depuis le temps que j’attendais ce roman, je n’ai pas pu m’empêcher de le lire dès sa sortie. Quitte à faire une nuit blanche, autant la passer en compagnie de personnages exceptionnels.

Poppy toujours fidèle à elle-même depuis sa découverte dans Reckless love. Comment ne pas l’aimer dès le commencement ? Un diamant déjà bien taillé qui ne demande qu’à être exposé.

Quant à Will, j’ai adoré le découvrir en profondeur. La vie n’a pas été facile avec lui, mais cela ajoute de la valeur à son personnage.

Notre duo va faire des étincelles, et va faire augmenter la température au maximum.

L’histoire est certes moins mouvementée que dans « Reckless love », mais il y a tout de même quelques petits rebondissements auxquels nous ne nous attendons pas forcément et qui pourront nous surprendre. Et j’ai adoré ça.

Bien évidemment, nous allons aussi retrouver les personnages de « Babysitting love » et de « Reckless love » pour notre plus grand plaisir. Pas de spoil, mais Savi m’a touchée, mais c’est une femme forte et rien ne peut réellement l’arrêter.

L’univers de la mode est très bien représenté dans l’histoire grâce à Poppy. Les commentaires sur les tenues portées m’ont régalée. Les descriptions des lieux nous font toujours aussi rêver, surtout dans la première partie du roman où il fait certes chaud, mais allez savoir si c’est à cause de la température ou à cause de Will et de Poppy. Pour le savoir, il faut lire ce petit bijou.

Ma note : ⭐⭐⭐⭐⭐

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s