• Frink & Freud 
    • de Pierre Péju et illustré par Lionel Richerand
  • Publié chez les éditions CASTERMAN
  • 200 pages
  • Lien d’achat : https://amzn.to/3wgbd2N

Le résumé

En septembre 1909, Sigmund Freud arrive en conquérant dans le Nouveau Monde. Il prétend, avec ironie, qu’il apporte « la peste » aux Américains. C’est alors que surgit Horace W. Frink, jeune psychanalyste admirateur de Freud, déchiré entre son amour pour sa femme Doris et son attirance pour une de ses patientes, la richissime Angelica Bijur. Consulté par Frink, Freud se méprendra gravement sur le cas de ce « patient américain »… Un épisode méconnu de l’histoire de la psychanalyse, qui, à travers le récit d’un face-à-face cruellement inégal, évoque aussi le choc entre la jeune Amérique et la vieille Europe du début du XXe siècle.

Mon avis

J’ai un avis un peu mitigé concernant cette BD, car selon moi, il y avait des manques qui n’ont pas été comblés par d’autres aspects.
Premièrement, j’ai trouvé qu’en effet, nous passons au travers de l’univers de Freud et de Frink, mais ce n’était pas assez approfondi. Il est logique de romancer parfois pour capter le lectorat, mais la finalité n’est pas vraiment à la hauteur de mes attentes. J’aurais aimé un approfondissement sur les aspects de la psychanalyse ou sur les névroses tout simplement, mais l’auteur est passé à côté de ça. Ce qui est fort dommage, car je m’étais lancée dans la lecture pour combler cette attente que j’avais concernant les analyses.
Deuxièmement, je n’ai absolument pas accroché avec le style des illustrations. Je pense qu’il y a des adeptes de ce style, mais personnellement, je suis passée à côté. J’ai dû reprendre ma lecture plusieurs fois.
Ces deux gros points négatifs ont fait que je n’ai pas accroché à la BD, malgré tout, il faut reconnaître que sans les attentes que je pouvais avoir, j’aurais certainement passé un meilleur moment lors de ma lecture. Donc je conseille cette BD aux personnes qui veulent juste un aspect romanesque de Freud et de Frink. Je pense que la BD pourra trouver facilement un public, mais uniquement si celle-ci n’a pas trop d’attente sur la psychanalyse. 

ma note : ⭐ ⭐ ⭐

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s